Des images de la NASA montrent la chute drastique de la pollution en Chine à cause du coronavirus


Les émissions de dioxyde d’azote (NO2) ont chuté de façon drastique depuis le début de l’année. Ce polluant, produit notamment par les véhicules et les usines, a diminué fortement dans l’air de la Chine, et plus particulièrement dans la région de Wuhan, comme le démontrent des images de la NASA relevées par le satellite Sentinel-5P de l’Agence spatiale européenne. 

La province du Hubei, où se trouve Wuhan, est en quarantaine depuis les débuts de l’épidémie du nouveau coronavirus. Comme les citoyens sont confinés à la maison, les déplacements sont limités et un ralentissement économique est observé dans toutes les industries. 

Mais il n’y a pas qu’à Wuhan où l’on observe une nette diminution des émissions de NO2. C’est aussi le cas à Beijing, à Shanghai, à Chongqing et à Hong Kong. 

[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy