Des conseils d’expertes du bien-être pour bien vivre cette période anxiogène


En cette triste période de pandémie, on s’inquiète pour ceux qu’on aime, nos vies sont bouleversées, parfois entre parenthèses. Les villes sont au ralenti, désertées, les hôpitaux surchargés… Et si, nous qui sommes confinés, nous profitions de cette période pour prendre soin de nous ? Passeport Santé a interrogé deux expertes du bien-être sur les manières de bien vivre cette période anxiogène.

Jenny Pellen est considérée comme une pionnière en France de la sophrologie en hôpital. Elle a participé à introduire cette discipline au CHU Nord de Marseille en 1997. « C’était la première fois que cette méthode rentrait dans le cadre d’un institut public, d’un CHU […] et tous, les chirurgiens, les anesthésistes aussi, ont constaté que la relaxation permettait de diminuer les doses de produits anesthésiques, et en postopératoire, de diminuer les antalgiques », se rappelle l’infirmière-sophrologue, qui travaillait à l’époque en bloc opératoire.