COVID-19: l’ingénieuse invention d’une école allemande pour mieux ventiler les classes


En ce moment, au Québec, on parle beaucoup de l’aération pouvant être déficiente dans nos écoles. Comment pouvons-nous lutter contre les aérosols responsables de la propagation du coronavirus pendant notre long et froid hiver québécois?

Peut-être devrions-nous nous inspirer de l’idée d’une école allemande, située à Mayence? Le système de cet établissement est, semble-t-il, accessible à tout bricoleur amateur…

Le lycée IGS Mainz-Bretzenheimidée a testé un système «maison» pour aspirer les aérosols au-dessus des têtes de chacun de ses étudiants.

Frank Helleis, une scientifique et conjoint d’une enseignante de ladite école, a expliqué aux médias que «Ça fonctionne comme une hotte de cuisine».

Cette installation inusitée donne un air futuriste à la classe de son épouse. Au-dessus de chaque pupitre, on aperçoit un genre de parabole en plastique, qui capte l’air chaud expiré par les élèves et qui monte au-dessus des têtes. Des tuyaux étroits conduisent cet air et les éventuels aérosols dangereux qu’il contient, dans un grand tube principal.

Lire la suite sur @ Trucsetbrico