Covid-19 : les périodes d’isolement dont la durée ne dépasse pas 50 jours seraient inefficaces


Le week-end dernier, un nouveau confinement a débuté en France sur tout le territoire. Alors que ce type de méthode a été adopté par de nombreux pays pour faire face à l’actuelle crise sanitaire, une récente étude pointe du doigt le manque d’efficacité des périodes d’isolement de moins de 50 jours.

Plus précisément, il s’agit d’un modèle mathématique dont l’objectif est de comprendre la relation entre le confinement et la réduction (ou l’augmentation) du nombre de décès liés au virus. Les chercheurs expliquent également avoir intégré les données de 87 pays dans une analyse reprenant la méthode de la régression linéaire. Celle-ci vise à établir une relation linéaire entre une variable dite “expliquée” et une ou plusieurs autres variables dites “explicatives”.

Lire la suite sur @ SciencePost