Covid-19 : ce que les pays voisins recommandent pour Noël


Alors que la France conseille une jauge de six invités « sans compter les enfants » pour les repas de Noël et du Nouvel An, les différents pays incitent la population à respecter les recommandations à l’approche des fêtes. 

Selon l’Institut Robert Koch (RKI), l’Allemagne fait face ces derniers temps à 20 000 contaminations en moyenne par jour (+ 23 679 en 24h). Plus d’un million de cas ont été recensés depuis le début de la pandémie. Le pays compte 590 décès supplémentaires, pour un total de 20 372 morts. Cette forte hausse des cas entraîne donc de nouvelles restrictions. Angela Merkel a incité les Allemands à suivre les recommandations du Conseil scientifique : « qui préconise de réduire nos contacts pendant une semaine avant de voir Papi, Mamie et personnes âgées à Noël ». Selon la chancelière, « si nous avons trop de contacts maintenant à l’approche de Noël, et que cela finit par être le dernier Noël avec nos grands-parents, alors, nous aurons fait quelque chose de mal ». Pour le repas des fêtes, la jauge, actuellement à 5 personnes, s’étend à 10 personnes afin de permettre aux Allemands de fêter Noël en famille, avec une exception pour Berlin qui restera à 5 invités. Les restaurants et lieux culturels seront fermés dans le pays, au moins jusqu’à début janvier. Angela Merkel a déclaré qu’un confinement strict serait instauré après les fêtes de fin d’année avec la fermeture des magasins et des écoles.