Comment la Covid-19 peut aggraver l’agoraphobie


Maintenant, la plupart d’entre nous demeure plus longtemps à la maison, que ce soit à cause d’une quarantaine pour éviter la transmission du virus ou à cause d’une perte d’emploi, par exemple.

Quand on sort, on ne peut plus concevoir de voir des gens ne pas porter de masque. On peut avoir peur pour notre sécurité.

Cet isolement forcé a des conséquences sur la santé mentale et sont impossible à nier pour les personnes souffrant d’agoraphobie, qui est un trouble anxieux caractérisé par une anxiété (ou un évitement) liée à des endroits ou des situations d’où il pourrait être difficile (ou gênant) de s’échapper ou dans lesquels aucun secours ne serait disponible en cas d’attaque de panique (ou crise de panique) ou de symptômes de type de panique. On résume souvent ce trouble par « la peur des foules ». Même chose pour qui a peur d’intéragir avec les autres.

Lire la suite sur @ Trucs&Brico