Ce lustre fait de verre et d’algues vertes est capable d’absorber le CO2 et de purifier l’air


Associer le verre et les algues pour créer le premier lustre “vivant” de l’histoire : c’est l’intuition géniale de Julian Melchiorri, un designer et ingénieur basé à Londres qui a mis au point une véritable source de lumière qui non seulement capture le CO2, mais est également capable de purifier l’air. Il s’appelle Exhale, et c’est le fruit d’années d’études en biochimie de Melchiorri pour développer de véritables feuilles artificielles.

Le lustre Exhale est composé d’environ 70 feuilles de verre qui contiennent à leur intérieur une solution d’algues vertes qui sont maintenues “vivantes” grâce à l’exposition au soleil. Les fonctions dépuratives d’Exhale sont toutes préservées à l’intérieur de ces feuilles artificielles capables d’assimiler le dioxyde de carbone de l’air et de le transformer en air pur. 

Lire la suite sur @ Curioctopus
[wpdevart_facebook_comment curent_url="https://wp.worldtop.org/trendy