Cancer du foie : des risques accrus pour les personnes atteintes d’hémochromatose


Une nouvelle étude scientifique, publiée dans le JAMA (Journal of the American Medical Association), affirme que les personnes atteintes d’hémochromatose ont dix fois plus de risques de développer un cancer du foie.

L’hémochromatose est une maladie génétique caractérisée par une hyperabsorption du fer dans l’organisme. En effet, suite à un dérèglement du foie, le fer est absorbé en trop grande quantité et une surcharge va progressivement se constituer. Si cet excédent n’est pas pris en charge, il va altérer les organes qui stockent le fer, comme le foie, le pancréas, le cœur et les os. D’après les chercheurs de l’Université d’Exeter, au Royaume-Uni, l’hémochromatose serait associée à un sur-risque de cancer du foie. Le spécialiste des maladies du foie, le Dr Jeremy Shearman, a d’ailleurs déclaré que : “Les médecins et les scientifiques reconnaissent depuis longtemps que la surcharge en fer est un cofacteur important qui alimente le développement de nombreuses maladies graves, dont le cancer”. 

Lire la suite sur @ Passeportsante.net