Cancer de l’utérus : prévention, dépistage et traitements


A ne pas confondre avec le cancer du col de l’utérus, le cancer de l’utérus (également appelé cancer de l’endomètre) est un cancer qui touche la paroi interne de l’utérus (l’endomètre). Ce cancer gynécologique survient le plus souvent après la ménopause. Avec plus de 7200 nouveaux cas par an, c’est le 4e cancer féminin en France. On en guérit, dans un grand nombre de cas, notamment quand il est diagnostiqué tôt.

Dernière info: L’obésité est un facteur à risque pour le cancer de l’utérus. Après la ménopause, une perte de poids de 5% suffirait à prévenir les femmes de ce risque.

La chirurgie est le traitement de référence d’un cancer de l’endomètre. L’intervention consiste le plus souvent à enlever l’utérus ainsi que les trompes utérines et les ovaires. Pour cette opération, le chirurgien procède soit sous coelioscopie (en utilisant une micro-caméra introduite dans la cavité abdominale à travers une petite incision dans le nombril), soit par voie vaginale, soit après avoir pratiqué une laparotomie (ouverture de l’abdomen). La chirurgie peut être complétée par une radiothérapie , qui utilise des rayons pour détruire localement les cellules cancéreuses. Et une chimiothérapie est parfois proposée avant ou après la radiothérapie.L’hormonothérapie est parfois utilisée pour traiter certaines tumeurs qui ont formé des métastases.