Avignon: une femme a étranglé une infirmière en s’écriant « heureusement, il y a des terroristes »


Les faits remontent au 14 septembre 2018, lorsqu’une femme de 26 ans s’était rendue à l’hôpital d’Avignon pour faire une prise de sang.

Alors que son compagnon a été interdit de l’accompagner dans la salle de prélèvement, elle s’est énervée et a commencé à s’attaquer à l’infirmière et ses enfants puis l’a étranglé tout en ajoutant « heureusement, il y a des terroristes ! »

Elle a ensuite été priée de s’excuser par un autre soignant témoin de la scène mais elle a continué à insulter le personnel médical…

vonjour.point 8 | fr/toulouse-un-ado-qui-etait-en-train-de-se-faire-agresser-a-ete-sauve-par-le-couvre-feu/”>accusé ne s’est pas présentée devant les juges.point 148 | La vice-procureur avait demandé une peine de six mois de prison mais après délibération, elle a finalement écopé de huit mois de prison et 3.point 271 |

Lire la suite sur @ Vonjour