À Strasbourg, une boutique unisexe pour enfants afin de lutter contre les stéréotypes de genre


En décembre, une jeune entrepreneuse ouvrira une boutique pour enfants, à Strasbourg, où tous les produits (vêtements, jouets et livres) seront unisexes.

À contre-courant, Joy Fleutot, 26 ans, s’est mis en tête de déconstruire les stéréotypes de genre, comme le relate France 3 Régions.

Dans la capitale alsacienne, elle ouvrira une boutique d’un « nouveau genre » afin de lutter, à son échelle, contre les étiquettes genrées que l’on colle sur les enfants dès leur plus jeune âge, à travers les jouets qu’on leur met entre les mains, ou les vêtements que l’on met sur leur épaules.

« Je crois que les entreprises sont responsables de la société qu’elles créent via les médias, la pub ou les produits qu’elles commercialisent » tance-t-elle avec conviction, avant d’ajouter : « On ne pas continuer à éduquer les garçons et les filles comme ça ».