À ne jamais mettre aux toilettes : des millions de personnes font ces erreurs


L’utilisation grandissantes de lingettes (pour bébés, cosmétiques, nettoyantes) représente un gros problème pour les installations septiques. À l’inverse du papier toilette, les lingettes contiennent un mélange de synthétique-viscose-fibre détonnant et très résistant qui ne se dissout pas.

Lorsqu’elles sont jetées dans les toilettes, les lingettes ont tendance à s’emmêler avec les autres déchets dans les tuyaux formant ainsi des longues masses (parfois longues de 2 mètres) puantes de déchets qui bloquent les tuyaux. Même les lingettes “jetables” dans les toilettes finissent par boucher les installations et provoquent des dégâts qui se chiffrent en millions d’euros.

La plupart des toilettes publiques pour femmes affichent des écriteaux ou pancartes disant de ne pas jeter les serviettes hygiéniques ou tampons dans les toilettes. Pourquoi ? Ne se dissolvant pas facilement, ces produits finissent par boucher les canalisations. D’autres produits intimes aux effets désastreux dans les tuyaux sont les couches et les préservatifs.