200 gyms du Québec défient le gouvernement et vont rouvrir jeudi


Une coalition nommée les Centres d’activités physiques du Québec désire protester contre le confinement imposé par le gouvernement. Ainsi, ce sont 200 salles de sports qui menacent d’ouvrir les portes des établissements jeudi, rapporte La Presse canadienne. 

Les dirigeants de commerces comme des gymnases, centres de yoga et d’arts martiaux, entre autres, réclament du premier ministre François Legault qu’il lève les mesures de confinement imposées aux salles de sports, décrétées le 8 octobre dans le but de lutter contre la propagation de la COVID-19 avec l’arrivée de la deuxième vague. 

Selon les informations de l’agence de presse, les dirigeants disent que leurs établissements ne sont pas à l’origine d’éclosions de COVID-19. D’après eux, le confinement imposé avec la deuxième vague est « comme une claque au visage ». Ils ajoutent contribuer à la santé physique et mentale des citoyens et qu’ils ont dépensé de grosses sommes d’argent pour se conformer aux nouvelles mesures sanitaires. Ils préviennent aussi que leur fermeture forcée amènera un grand nombre d’entre eux à déclarer faillite. 

Lire la suite sur @ Ayoye Monde