Accueil demotivateur.fr Incompréhension après la verbalisation d’un collectif de militantes, suite à l’affichage de...

Incompréhension après la verbalisation d’un collectif de militantes, suite à l’affichage de messages contre les féminicides

0 Shares

Alors que le combat contre les violences faites aux femmes est une des priorités du gouvernement, un collectif de militantes qui déplore l’inaction des dirigeants s’est fait verbaliser après le placardage d’affiches dénonçant les féminicides.

Cette mésaventure s’est déroulée vendredi 6 septembre dans la soirée. Alors qu’un groupe de militantes engagées s’efforce à dénoncer les féminicides – toujours aussi présents en France – en collant des affiches rappelant le nom des 102 victimes depuis le début de l’année, ces dernières se sont vues infliger près de 400 euros d’amende !

Créé il y a tout juste une semaine, ce petit collectif ne cesse de croître de jour en jour. Mais vendredi dernier, ce sont 80 militantes qui se sont retrouvées, comme à l’accoutumé, dans les rues de Paris pour exprimer leur colère et leur désarrois. Pour cela, la manière douce est utilisée, mais le propos et le message restent forts:  « aux femmes assassinées, la patrie indifférente », pouvait-on lire ainsi sur l’une des affiches.